Subscribe via RSS

Stay up-to-date on everything MFTransparency has to offer by following our RSS Feeds. You can follow all MFT updates, or select between just receiving only News or Resources updates.

Follow on Twitter

Follow the conversation: @MFTransparency

Like us on Facebook

L’initiative de la Transparence des coûts en Microfinance au Sénégal

Published on August 31, 2010

by Bachir Amadou

Depuis le lancement de l’initiative de la Transparence des coûts dans le secteur de la microfinance au Sénégal nous avons enregistré d’énormes progrès. Nous avons rencontré beaucoup de partenaires du secteur et eu des réunions très enrichissantes. Nous avons aussi démarré la collecte de données qui est la phase suivante après celle du lancement. Dans ce blog post je détaillerai tous les progrès intéressants  que nous sommes en train d’accomplir au Sénégal.

Après le lancement à Dakar M. Waterfield  et moi avons eu à rencontrer plusieurs institutions de microfinance du pays. Le secteur au Sénégal  fait partie des leaders de la zone UEMOA avec  3 grandes IMFs représentant près de 90 % du marché, il s’agit des leaders  ACEP, CMS, et PAMECAS . Nous avons eu des réunions avec ces dernières et avec d’autres IMFs ayant participé à l’atelier de lancement. Sans exception elles adhèrent à notre cause et confirment leur participation  à travers la transmission de leurs données, voire  être les premières à donner les informations dès que l’on commencera la collecte et j’étais convaincu depuis lors que l’étape de la collecte sera très intéressante.

M. Chuck Waterfield et moi avons rencontré aussi plusieurs partenaires du secteur sénégalais de la Microfinance qui sont entre autres le Ministère de la Famille, de la sécurité Alimentaire, de l’entreprenariat Féminin, de la Microfinance et de la petite Enfance, la Direction de la Microfinance,  et la Direction de la Réglementation et de la Supervision des Systèmes Financiers Décentralisés. Nous avons aussi eu une séance de travail avec la Direction Nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), et l’Association Professional des Systèmes Financiers Décentralisé (AP/SFD).

Notre équipe a été enrichie par  l’arrivée de Mélina DJRE venue  apporter sa pierre à l’édifice du travail au Sénégal et aussi dans les autres pays membres de l’UEMOA. Du 19 au 25 Août 2010, Nous avons eu la visite de la Vice-Présidente de MicroFinance Transparency; Mme Alexandra Fiorillo. Avec elle, nous avons  rencontré en plus des Institutions Publiques et Association Professionnelles, des SFD, le Réseau International des Institutions de Finance Alternative (INAFI International) et l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers. Le secrétaire Exécutif de l’Observatoire nous a fait part du besoin de formation en terme de renforcement de capacité pour son institution et aussi le besoin d’outils dans le domaine de la tarification en microfinance.

La collecte des données a été  lancée en Août,  mais il faut noter que  nous avons enregistré beaucoup de progrès avec la participation des IMFs qui ne cessent de nous contacter pour transmettre les données ou pour être aidées à éclaircir certains points pour y parvenir. Nous avons eu  à visiter les SFD qui ont déjà transmis les données ou en processus de transmission des données à l’exemple de l’Alliance de Crédit et d’Epargne pour la Production (ACEP), le Crédit Mutuel du Sénégal (CMS),  la Mutuelle d’Epargne et de Crédit de la Zone de Yoff (MECZY),  le Réseau des caisses d’Epargne et de Crédit des Femmes pour le Développement (RECEC), le SEM FUND , l’Union des Institutions Mutualiste Communautaire d’Epargne et de crédit (UIMCEC), et l’Union des Mutuels du Partenariat pour la Mobilisation de l’Epargne et le Crédit au Sénégal (PAMECAS). Nous avons aussi eu une réunion très enrichissante au siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), avec des  cadres représentants la Direction des Services du Crédit et de la Microfinance, et la Direction de la Stabilité Financière.

Cette rencontre a été très enrichissante et a montré la conformité du travail de MicroFinance Transparency aux objectifs de la BCEAO et du respect de la nouvelle Réglementation de la Microfinance au  Sénégal qui fait obligation de transparence dans les tarifications aux SFD en son article 60 chapitre 4.

Le  processus de collecte de données continue son cours normal et sera bouclé pour la ville de Dakar très prochainement. Notre  étape suivante sera de rencontrer les SFD qui sont dans les autres villes hors de Dakar et qui n’arrivent pas  à envoyer les données par Internet.

Les différentes rencontres ont confirmé que MicroFinance Transparency est arrivé au bon moment pour apporter son expertise en matière de transparence dans la tarification des produits de la Microfinance. Ceci renforcera d’avantage le secteur de la Microfinance au Sénégal et dans la sous-région.

No Comments

Leave a Reply