Subscribe via RSS

Stay up-to-date on everything MFTransparency has to offer by following our RSS Feeds. You can follow all MFT updates, or select between just receiving only News or Resources updates.

Follow on Twitter

Follow the conversation: @MFTransparency

Like us on Facebook

L’Initiative sur la Transparence des Coûts au Burkina Faso

Published on August 24, 2010

by Fatima Kourouma

Depuis le lancement en juillet 2010 de l’Initiative sur la Transparence des Coûts au Burkina Faso, l’équipe Afrique de l’Ouest a fait beaucoup de progrès. Nous avons rencontré de nombreux intervenants et acteurs de la microfinance et nous prévoyons une deuxième série de réunions dans les semaines à venir. Nous avons effectivement démarré le processus de collecte de données depuis le début de ce mois d’Août. Dans ce post, je vais décrire  les formidables progrès que nous faisons au Burkina Faso.

Après l’atelier de formation le 9 juillet 2010, M. Chuck Waterfield et Bachir Amadou ont eu des rencontres avec les différents intervenants du secteur de la microfinance. Il s’agissait notamment de quelques-unes des principales IMFs, tels que le Réseau des caisses populaires du Burkina Faso (RCPB) et le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF). Ils ont également rencontré la directrice de la microfinance, la coordonnatrice de la Stratégie Nationale de la  microfinance, le Président et la Secrétaire Exécutive de l’APIM-BF ainsi que des responsables de la Banque centrale du Burkina Faso. Ces réunions ont été très prometteuses et dénote de l’intérêt accordé à la transparence des coûts au Burkina Faso. Ces rencontres se sont poursuivies  avec d’autres intervenants du secteur dont le conseiller en microfinance de l’Ambassade Canadienne, le conseiller technique résident en Microfinance du Fonds d’Equipement des Nations Unies (FENU), et  M. Reil Roland le chargé d’affaire de l’ambassade du Luxembourg.

En tant que coordinatrice pour l’Afrique de l’Ouest, je suis très heureuse de constater que l’atelier pour le lancement de l’initiative sur la transparence des coûts a été un véritable succès ! Nous avons enregistré la participation de 63 participants. Les échanges pendant l’atelier ont porté sur le travail de MFT, la collecte des données et la protection des consommateurs. Certaines institutions de microfinance qui utilisent présentement MICROFIN étaient ravies de rencontrer en personne M. Waterfield, le créateur de ce logiciel. Les participants à  l’atelier ont promis de soutenir ce projet bénéfique qui a terme renforcera le secteur de la microfinance dans la sous-région.

Il est important de signaler que nous avons commencé la collecte des données au Burkina Faso et nous espérons que cette 2e phase de notre projet sera aussi couronnée de succès ! Les premières MFIs prêtes à soumettre leurs données sont LSK, CVECA/SOUM, ASIENA et GRAINE. Mon collègue Bachir Amadou effectuera un voyage sur Ouagadougou dans les semaines à venir pour aider les MFIs à soumettre les données sur les produits et répondre à toutes les questions relatives au projet.

Si ce projet connait un tel succès nous le devons  à la contribution de notre partenaire local APIM-BF. M. Mahamadou Ouedraogo et Madame Coulibaly Perpétue qui ont encouragés et continuent d’encourager les IMFs à soumettre leurs données. Nous continuerons la collaboration au Burkina Faso pendant les mois à  venir et nous vous informerons du progrès accompli sur le terrain.

No Comments

Leave a Reply